Humeur

Humeur : Apprendre à prendre soin de soi

Je vous avoue, cet article est en brouillon depuis plusieurs mois… Entre pudeur et peur je ne savais pas trop s’il allait voir vraiment le jour… Je l’ai écrit, réécrit, remanié, illustré. Et puis j’ose enfin le poster. Bloguer c’est partager, c’est aussi un peu se livrer. Ce n’est pas un guide, plutôt un pense-bête : apprendre à prendre soin de soi pour avancer et ne plus s’oublier.

On a tous un moment où le corps lâche, où on ressent le contre coup de tout ce qu’on met de côté depuis trop longtemps. Quand le corps nous hurle « STOP ». Ça fait mal, c’est difficile. Mais c’est pour mieux avancer.

S’écouter : Prendre soin de soi

Je fais partie de ces personnes qui se négligent, je prends très peu de temps pour moi, hormis quelques moments de couture ou tricot qui m’aident à relâcher un peu de pression. Pourtant je suis extrêmement stressée. Un rien m’angoisse. Il y a des gens qui ont peur de mourir, je fais plutôt partie de ceux qui ont peur de vivre, d’oublier, de rater quelque chose, ou encore de blesser quelqu’un au passage. Pas facile le quotidien quand on est une éponge émotive… On se prend un peu tout dans la figure, mais puissance mille. Et si comme moi, vous ne lâchez rien, et bien… Tout fini par éclater en faisant pas mal de dégâts au passage…

Apprendre à prendre soin de soi n’est pas facile, ça passe par tellement de choses et est si différent selon les personnes… Pour moi, c’est autant physique que moral. Accepter de se faire du bien, tout simplement. Mais pour cela, il faut réussir à faire le point et à s’écouter. La première étape du bonheur ?

Humeur : Apprendre à prendre soin de soi par Virginie Tea&PoppiesPrendre le temps de faire le point

Voilà plusieurs semaines que je me sentais hors de mon corps, immobile, tellement angoissée que je ne dormais quasiment plus la nuit. J’avais cette boule au ventre toute la journée alors que mon quotidien du moment est plutôt calme. Ça ne pouvait plus durer. J’ai décidé (enfin !) de me prendre en main. De prendre soin de moi pour pouvoir avancer plus sereinement, prendre soin des autres et pouvoir surtout être là. Vivante, présente et active pour affronter la vie que je construis. Plus d’excuses, plus de « je le ferai demain ».

N’ayant pas de recette miracle contre le stress, je continue d’avoir des pointes d’angoisse régulièrement, mais j’ai mon petit  flacon de « Rescue » toujours dans mon sac qui m’apaise. Je me suis dégagée du temps pour moi, là où, après mon travail je me relançais dans des missions en free-lance, j’ai levé le pied. Souffler et reprendre plaisir à faire des choses pour moi sont les mots d’ordre : série de photos personnelles, reprise des projets tricots qui dorment depuis un an (ou qui avancent trop lentement), cousettes en attente.

Je me permets d’avoir à nouveau des envies : évasions, projets, … Et ça me fait un bien fou. La pression se relâche peu à peu, même si ça va prendre du temps : on n’efface pas plus d’un an et demi de peurs et pleurs d’un coup de balais. Mais à son rythme, ça avance. Et je sens mon corps remonter doucement vers la surface.

Humeur : Apprendre à prendre soin de soi par Virginie Tea&PoppiesÉcouter et s’occuper de son corps

J’apprends aussi à prendre soin de mon corps, j’essaie de me rééquilibrer, de me mettre à la piscine. Et de prendre soin de mon enveloppe charnelle.
Plus jeune, je refusais de m’occuper de ce corps qui ne me plaisait pas, avec le temps, même si on a encore un peu du mal tous les deux, je l’accepte peu à peu. Je m’autorise à en prendre soin : maquillage, gommage, masque. Hydratation, nettoyage, massage… Ce qui fait du bien physiquement en fait aussi moralement, non ? Alors pourquoi continuer de m’en priver ? Et puis, le corps reflète notre santé, notre esprit.

Photo : La nouvelle routine beauté de Virginie pour prendre soin d'elle

Nouvelle routine beauté, après l’été j’espère que ma peau me dira merci !

 

Je déteste me sentir triste, mal. C’est un peu comme une honte de sentir qu’on faiblit. C’est stupide, on passe malheureusement tous par là un jour ou l’autre… Alors c’est décidé, ma routine évolue ! J’essaie de me mettre plus au centre de mes préoccupations. Apprendre à s’occuper de soi pour s’aimer un peu plus, un peu de pensée positive ?

S’autoriser du bonheur

Cet été, j’ai juste pensé à moi. Est-ce égoïste ? Je ne sais pas, mais j’en avais besoin. Je me suis laissé porter par mes amis qui m’ont offert des moments simples, légers. Des petits bonheurs à l’état pur. Ce n’est pas facile de s’autoriser à être heureux aujourd’hui : entre culpabilité et pression sociétale, on a tendance à s’oublier dans l’équation… Cette peur d’être égoïste quand je fais quelque chose pour moi a tendance à me freiner. Mais en quoi s’autoriser à être heureux est mal ? En quoi se faire du bien, profiter de ces instants précieux négligerait les autres ?

Ne trouvant pas réponse à ça, j’ai choisi de faire ce qui me fait du bien, au diable le reste. J’ai le temps, la possibilité et l’envie, alors je ne me prive plus. Je me reconstruis, plus sainement et plus légèrement. On sait tous à quel point le temps passe vite et la vie est fragile, certains plus que d’autres, je ne veux plus un gâcher une minute à me demander si je peux, si j’ai le droit. Je m’autorise à encore de nouveau heureuse, à me laisser être spontanée, à me sentir simplement vivante.

Humeur : Apprendre à prendre soin de soi par Virginie Tea&Poppies

Je ne suis pas adepte de la pensée positive, je ne lis pas de livre sur la manière de gérer ses angoisses ou de prendre confiance en soi. Peut-être que je devrais parfois, mais j’ai cette fierté mal placée qui me fait dire que je m’en sortirai, je me bats pour ça.

D’ailleurs il y aura un espace sur ce thème au Salon Be Happy à la Grande Halle de la Villette à Paris du 9 au 12 novembre 2017 10h à 19h! Qui y va?

Vous autorisez-vous à vivre pleinement ?

J’ai souvent l’impression qu’aujourd’hui il est difficile de trouver l’équilibre entre la société, la vie et soi. Qu’on est tous un peu coincé dans cette histoire qui s’écrit trop vite pour nous. Non ?

 

Illustrations de Laurie, inspirées par les jolies photos de Caroline

Article écrit par Virginie

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

  1. Anaïs

    09/11/2017 at 11 h 07 min

    Très bel article Virginie! J’aime beaucoup quand tu t’ouvres à nous comme ca ! 😉 Continues à prendre soin de toi.

    1. Tea & Poppies

      23/11/2017 at 12 h 43 min

      Merci Anaïs ♡
      Je tends peu à peu vers une routine plus saine/bio grâce à toi aussi !

  2. Un Trésor dans mon placard

    09/11/2017 at 20 h 12 min

    Une belle prise de conscience, c’est déjà un grand pas vers le changement. Bravo pour cet article.
    Prendre soin de soin n’est pas égoïste à mon sens et bien au contraire. Pour moi c’est même la base. Comment être bien avec les autres si l’on n’est pas bien avec soi-même ? Prendre soin de soi c’est aussi apprendre à se connaître vraiment et à découvrir qui nous sommes vraiment et pas celle que l’on veut paraître.
    Prends soin de toi.

    1. Tea & Poppies

      23/11/2017 at 12 h 42 min

      Merci Laurie !
      Je suis d’accord avec toi, j’avance de plus en plus dans ce sens et ça fait du bien !

  3. leti

    09/11/2017 at 22 h 27 min

    prendre soin de soi devrait même être une obligation. Nous nous voyons d’un autre œil après. Il est vraiment très sympa ton article

    1. Tea & Poppies

      23/11/2017 at 12 h 40 min

      Merci beaucoup Leti !
      Je suis d’accord, on ne devrait plus culpabiliser de prendre le temps de s’occuper de soi. Ça me semble important pour avancer et rester ouvert au monde 🙂
      Virginie

  4. Lice

    13/11/2017 at 18 h 41 min

    Un très bel article bien écrit!
    Je suis comme toi, j’ai beaucoup de mal à vivre la vie pleinement, profitez de chaque moment, du présent, de mes proches… je m’angoisse pour un rien, trop exigeante avec moi même. C’est un vrai travail à faire sur soi que j’essaie de faire chaque jour.
    Je te souhaite du courage mais on peux y arriver 🙂
    Bises
    http://www.leblogdelice.com

    1. Tea & Poppies

      23/11/2017 at 12 h 38 min

      Merci Alice !
      Oui, on va y arriver, il le faut 😉
      Bisous !
      Virginie

  5. fille à Paillette

    21/11/2017 at 18 h 25 min

    Coucou,

    Je me reconnais dans ton article. Tes mots sont touchants. Il y a quelques mois j’ai vécu la pire épreuve de ma vie. Tout mon monde s’est effondré et les mauvaises nouvelles se sont enchainées. Suite à cela j’ai eu deux options, rester à terre ou me reconstruire. L’avantage d’être au plus mal c’est qu’on a tout à reconstruire, comme ne nouvelle page blanche, avec la possibilité de se réinventer pour avoir des bases plus saines et plus solides. Je ne savais pas trop par où commencer. Et j’avoue que j’ai encore énormément de boulot. J’ai commencé par des lectures. Ça a été mon eletrochoc pour me relever. Les Deux livres dont j’ai parlé sur mon blog la semaine dernière m’ont vraiment aidé. J’ai ensuite commencer le programme « l’art de se réinventer » de Georgia Horakova (dispo gratuitement sur son blog) alors oui je termine que maintenant celui de septembre. L’essentiel est d’arriver au bout peu importe la vitesse. Ce programme permet de mettre de nouvelles habitudes en place dans son quotidien. Prendre du temps pour moi est une de ses habitudes que j’ai essayé d’initier c’est pour ça que ton article me fait écho. J’ai aussi essayé la méditation, c’est difficile au début mais j’ai vraiment l’impression que cela va m’aider à dompter mon esprit.
    J’espère que les efforts que tu as entrepris vont vite porter leur fruits et que le bonheur va vite dominer dans ta vie !

    Des bisous

    Morgane
    http://www.fille-a-paillette.fr

    1. Tea & Poppies

      23/11/2017 at 12 h 37 min

      Merci pour tes mots Morgane, j’ai aussi vécu une épreuve vraiment difficile il y a bientôt deux ans. Je me suis étouffée pour rester debout et ça a fini par ressortir cet été. Depuis je m’écoute plus et j’essaie d’avancer vraiment, sans enfouir le négatif. Je vais regarder les livres dont tu me parles, Laurie en a déjà acheté un qu’elle doit me prêter !
      J’espère vraiment que ça va aller pour toi aussi. Se reconstruire n’est pas facile et ça paraît un peu effrayant aussi. Mais ce qui nous attend sera bien mieux ! 😉
      Je t’embrasse,
      Virginie

Leave a Reply