Lifestyle

Greenlife : Une rentrée zéro déchet 

Il y a un peu plus d’un an, je vous parlais de mon envie de me mettre au vert, de m’orienter peu à peu vers une démarche zéro déchet. Et chaque jour renforce un peu cette envie, comme un besoin vital. Je suis encore loin du compte, mais chaque pas est déjà un pas ! 

Objectif zéro déchet : Mes dernières trouvailles pour une année plus écologique.

Je n’ai pas encore atteint le sommet de mes résolutions : j’ai toujours trop de plastique dans ma salle de bain et encore beaucoup de chose à mettre en place pour arriver à être vraiment “Zéro Déchet”. Mais je fais de plus en plus attention à mes achats, à ma façon de consommer (vestimentairement, alimentairement, …). Mais no pression ! Pour moi, chaque petit geste compte et tout le monde ne peut pas être 100% zéro déchet ou même zéro plastique (surtout quand on en apprend de plus en plus sur le tri et le recyclage…).

Je tends de plus en plus vers cette routine plus respectueuse de l’environnent et de mon propre corps, surtout en matière de cosmétique, mais c’est une décision personnelle. Alors, voici mes nouvelle acquisitions pour commencer cette nouvelle année de manière plus saine ! 

Des produits du quotidien “solides”.

photo, cosmétiques solides, savon solide, shampoing solide, zéro déchet

Petit à petit, je dis bye-bye au plastique : dans ma salle de bain comme dans ma cuisine. Savon solide, shampoing solide, produit vaisselle solide viennent prendre la place de mon ancien stock qui n’était vraiment pas écologique ! C’est mieux pour la planète et pour mon corps : je sais où et comment c’est fabriqué. Mon but ultime serait d’apprendre à faire mes savons, les travailler pour ma peau avec les odeurs que j’aime et pouvoir jouer avec la forme et la couleur. Bref, imaginer un produit qui me ressemble !

Des gourdes en Inox et des perles en EM-Céramique.

Aure voir les bouteilles en plastique ! Celles qui, en plus, ne sont pas bonnes pour notre santé… Je filtre l’eau du robinet (j’utilise une Brita depuis 4 ans et Laurie est très satisfaite de ses perles en em-céramique – qui purifient l’eau naturellement, sans produit chimique, il faut aussi que je m’en achète !) et quand je me déplace, je remplis mes gourdes en Inox pour le côté mobile et pratique. J’en ai plusieurs pour les copains qui viennent à la maison et qui ont besoin de boire la nuit par exemple.
Du coup, je n’achète plus de bouteille d’eau et c’est toujours du plastique en moins !
Côté marques, Laurie a craqué sur la célèbre Qwetch. De mon côté, ce sont des gourdes Kazidomi et Waterdrop (dont j’adore le design).

La culotte menstruelle.

photo, zero déchet, culotte menstruelle, Rejeanne, ambiance, culotte de règle, rejeanne-underwear, culotte Rhéa taille haute, lingerie, lingerie menstruelle

J’étais déjà équipé d’une cup menstruelle depuis… 10 ans ?! Je l’ai changé cette année pour une nouvelle génération : plus souple. Mais j’utilisais encore des serviettes la nuit et des protèges-slips (j’ai toujours eu des petites fuites avec les cups). Je les supportais de moins en moins et ça me posais de plus en plus de problème au niveau des déchets qu’ils génèrent. Alors ça y est, après avoir écouté les retours de plusieurs amies et fais une petite étude de marché, j’ai craqué sur la sublime culotte taille haute Rhéa chez Rejeanne et je vais m’équiper d’un lot de culottes menstruelles Fempo. Ma Yoni me dit merci !

photo, culotte menstruelle, Rejeanne, ambiance, culotte de règle, rejeanne-underwear, culotte Rhéa taille haute, lingerie, lingerie menstruelle

Merci à Elsa Cadic pour les photos

Une éponge Tawashi et une gratounette (home made bien sûr).

Bien que je nettoyais déjà mes éponges et les utilisais jusqu’à la moelle, j’ai décidé de me faire ma petite éponge tawashi et une gratounette pour frotter les plats plus gras. Pour les réaliser, j’ai utilisé le tuto tricot de Margaux du blog Mes Dernières Lubies qui est très accessible pour les débutants des aiguilles !

Acheter en vrac et stocker dans des bocaux. 

photo, zéro déchet, bocaux en verre, stocker ses graines, cuisine

Ça faisait longtemps que je souhaitais mettre ça en place. Remplacer mes contenants plastiques par des bocaux et favoriser les achats en vracs (graines, légumes, produits d’entretien…) n’a pas été simple, car il faut de la place pour garder une armée de bocal. Trouver des bocaux qui ne sont pas hors-de-prix n’est pas facile et avoir de bons endroits où acheter en vrac non plus. J’ai trouvé un chouette magasin en vrac à Avignon pour faire mes achats !

Et vous les coquelicots, vous êtes sensibles au “mouvement” zéro déchet ? Quels sont vos petits astuces d’éco-citoyens ?

Article écrit par Virginie


Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.