Culture

Culture : Nos découvertes de novembre 2018

Et voilà le froid et la grisaille, non c’est vrai on a pas trop à se plaindre. Mais rester sous la couette ou s’enfermer dans une salle obscure quand le temps est maussade ça fait toujours plaisir ! Vous avez raté le mois dernier ? Il est ici !

Place aux découvertes de Laurie en novembre

Films du mois

Le grand bain, j’ai été un peu déçue par le film français qui semble encensé par la critique. Je m’attendais à ce que ce soit beaucoup plus drôle. Le début est vraiment mou, le film prend une tout autre dimension lorsque le personnage (drôle et vulgaire à souhait) incarné par Leïla Bekhti arrive. À ce moment-là seulement on s’ennuie beaucoup moins. C’est un film sympa à voir mais que je ne retiendrais pas plus que ça.

Halloween (2018) je précise car j’ai vérifié c’est le 10ème film autour du personnage fictif du tueur en série Michael Myers. J’avoue ne pas me rappeler si j’ai vu les autres ou non, mais celui-ci est bien sympa. La réalisation, l’histoire, les persos, quelques imperfections bien sur. Mais un film cracra sympa a regarder pour Halloween.

Bohemian Rhapsody, le film sur Freddie Mercury dont on entend beaucoup parler aussi. Je l’ai trouvé super bien fait. Les chansons ont les connait, c’est top de s’imprégner un peu de leur création. Et du parcours de dingue que Queen a fait. Quel personnage et quelle voix ! Chapeau l’artiste.

Le jeu, encore un film français et dans un format que j’adore: quand l’histoire ne se déroule que dans une pièce ou du moins dans la maison. Ceux qui n’aiment pas Le Prénom ou Carnage par exemple, n’y allez pas. J’ai trouvé ça drôle, on est pas plié mais ça va, je m’attendais à pire. La fin m’a laissé dubitative par contre… Ce n’est pas du tout en accord avec mes valeurs.

Séries

Somewhere between, une mini-série Netflix. Pour résumer je la trouve géniale. Un vrai concept, une bonne réalisation, des personnages attachants ou détestables, une histoire assez dingue. Bref j’étais à fond !

Safe, série Netflix aussi, je pense, avec mon chouchou Michael C. Hall, mais si rappelez-vous de Dexter ! Ce n’est pas la série du siècle, c’est un peu mou et longuet sur les bords, dommage parce que l’histoire avait du potentiel… À voir s’il y a une suite…

Escape game

Virtual Adventure : Mission Eclipse VR 4D

avis Virtual Adventure : Mission Eclipse VR 4D

C’était une surprise, pour une fois ce n’est pas moi qui ait choisi le thème de l’escape game ni le lieu. Avec mon cher compère Willy, nous nous sommes retrouvé dans le 77 à Carré Sénart plus précisément, pour un escape game en réalité virtuelle. Mais, drôle de coïncidence je l’avais déjà testée il y a environ 1 an (oups je ne vous en avais même pas parlé). En effet, cet escape game peut se jouer sur Paris, à l’Escape lab ou en Seine-et-Marne à Carré Sénart, où les équipes sont super sympa.

Nous avons donc embarqué dans le vaisseau spatial ECLIPSE 2 pour une expérience en 4 dimensions grâce à la réalité virtuelle !

Nous avons essayé de sauver nos coéquipiers partis en mission à bord de l’ECLIPSE 1 dont nous n’avions plus signe de vie !

Malheureusement ce fut un échec, même si nous n’étions pas loin du but. Avec un taux de réussite de 25%… Nous savions avant de partir que ce serait dur. Mais le jeu en vaut la chandelle, on en prend plein les yeux et on s’y croit ! La qualité des effets est top, les interactions sont chouettes, même si j’aimerais plus fouiller pour trouver des indices et l’histoire plutôt cool. Je pense que Willy mettra un petit commentaire pour vous dire ce qu’il en a pensé.

En tout cas, moi je le recommande vivement, même la 2ème fois surtout si vous êtes un groupe de 4, vous avez plus de chances de réussir. Petite précision: la mission est un peu différente pour les deux joueurs, un qui reste dans ECLIPSE 1 et l’autre qui part en exploration. Ayant fait le premier la dernière fois, Willy m’a laissé aller explorer le vaisseau. Donc c’était la surprise totale pour nous deux.

Le petit détail qui a son importance : privilégiez les lentilles si vous portez des lunettes, ça sera plus agréable pour voir avec le casque sur les yeux. J’ai une petite myopie et pourtant j’ai du mal à voir quand le casque n’est pas positionné bien comme il faut. Sachant que ce n’est que mon expérience, Willy porte des lentilles et n’a eu aucun problème de visibilité. Alors foncez !

Du côté de Virginie, quoi de neuf en ce mois de novembre 2018 ?

Côté Série :

Découvertes, affiche, séries

Netflix à fond de mon côté, je me glisse sous la couette et me laisse porter par ces séries dont j’ai tant entendues parler… Et le résultat n’est pas toujours à la hauteur de mes espérances.

13 Reasons Why, saison 1&2  : Laurie vous a déjà donné son avis, elle l’a regardé en mai dernier. J’ai eu du mal à me plonger dans cette série aux airs de teen movie… Les jeux des acteurs peuvent laisser à désirer et l’histoire est quand même très prévisible. Mais point fort : Le sujet est important à aborder et on a envie de savoir ce qu’il y a sur ces cassettes, alors on continue les épisodes… Une seconde saison décevante qui n’apporte pas grand chose à l’histoire d’origine..

Elite, saison 1 : J’imagine qu’il va y avoir une saison 2, et là ça promet d’être un peu plus intéressant  ! Cette série (dont Laurie vous a parlé lors de ses découvertes d’octobre) qui reprend trois acteurs de Casa De Papel est aussi une série pour ados, jouant sur les clichés plus gros les uns que les autres. Mais là aussi, on a envie de connaître le dénouement alors on se laisse prendre au jeu, sachant parfaitement qu’elle ne révolutionne pas le genre.

Côté Films

Affiche, film, novembre 2018

Presque 24H d’avion ce mois-ci, ça aide à se remettre à jour niveau films ! Entre l’attente à l’aéroport et les vols,  la vidéo m’a bien aidé.

Jurassic World: Fallen Kingdom, réalisé par Juan Antonio Bayona. Mouai, au cinéma ce doit être plus impressionnant que sur un écran de siège d’avion… Ce nouvel opus traîne sans surprendre.

Ocean’s 8 de par Gary Ross : Tout juste sortie de prison, Debbie Ocean met en place le casse parfait, celui qu’elle a préparé depuis toutes ses années en prison. Elle recrute alors 7 femmes pour  le réaliser avec elle.
Sympa, mais sans plus. Si vous cherchez un film 100% féminin et engagé, passez votre chemin ! Les personnages sont clichés, l’histoire assez peu développée. Je m’attendais à plus d’humour et des actions plus travaillées, malgré les clins d’œil envers la saga d’origine.

Mamma Mia, here I go again, réalisé par Ol Parker. Afin de rendre hommage à Donna, sa mère, Sophie rouvre son hôtel en Grèce, mais l’ouverture ne se passe pas comme prévu et cette dernière va demander conseille aux meilleures amies de Donna. Celles-ci lui conseillent de prendre exemple sur le parcours sa mère.
Flash back dans ce deuxième volet de Mamma Mia, on replonge dans l’histoire de Donna et l’été où elle rencontre les trois papas de Sophie.

Bien rythmé par la musique et les chorégraphies, je suis cependant restée sur ma faim. Le premier avait plus de punch, d’humour et là, ça manque. Les looks has-been des pères jeunes ont aussi été remplacés par des stéréotypes du bellâtre et c’est dommage. (Le hippie aux cheveux longs est devenus un bobo chic, le gothique un navigateur au look de surfeur…)

Suicide Squad de David Ayer. Je vous épargne le pitch peu travaillé de ce film américain. Il ne se passe pas grand chose : scène d’action sur scène d’action, y a-t-il vraiment un scénario ?

Zoolander 2, réalisé par Ben Stiller. Un film à prendre au 100ème degré  ! J’avais un bon souvenir de Zoolander, alors pourquoi ne pas se laisser porter par le 2 après 7h30 d’attente à l’aéroport ? On sourit, ce n’est pas l’éclate totale, mais le film dresse un portrait satyrique sur l’industrie de la mode assez plaisant. Même si on avance de cliché en cliché,  on sait que c’est voulu et exagéré.

Rio 2, le dessin animé musical. Blue et Perla partent pour l’Amazonie avec leurs trois oisillons. Ils espèrent pouvoir y trouver d’autres haras bleus et renouer avec la vie sauvage…
Mignon pour les enfants , ils se laisseront émerveiller par les couleurs, la musique entraînante.

Côté Livres

Livre, Outlander, Les étoiles de Noss Head, avis

Outlander, de Diana Gabaldon – Tome 1 : Le chardon et le Tartan

J’ai eu du mal à me plonger dans l’histoire, un peu longue à se mettre en place et à avancer. Mais à un moment… On ne décroche plus, on se laisse porter par les (mes)aventures de Claire et Jamie. Cette épopée romanesque fait son job : on s’évade et on en redemande. J’ai peur que la série soit longue à force de péripéties, mais à voir ! Et du coup, je n’ose pas regarder la série, de peur d’être déçue. Il y en a parmi vous qui l’ont lu et vu ?

Les étoiles de Noss Head de Sophie Jomain – Tome 1 : Vertige

Impossible de ne pas penser à la saga Twilight en lisant ce roman, tant l’univers et les personnages principaux se ressemblent . un livre pour ados, assez cousu de fil blanc et peu surprenant.

Pas mal de choses de notre côté ce mois-ci ! Et vous les coquelicots ?


Article écrit par Virginie et Laurie
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. Ornella

    08/12/2018 at 15 h 17 min

    AAAHAH j’ai adoré LE GRAND BAIN moi, il est dans mon top 5 désormais.
    Et le jeu, je ne l’ai pas encore vu. J’ai été des échos très différents à son sujet.

  2. Dexy

    10/12/2018 at 18 h 11 min

    Coucou les filles !
    Que de belles découvertes, merci pour le partage 🙂

    Des bisous ♥

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.