Voyage

Voyage : Une cure ayurvédique en Inde

En décembre dernier, j’ai eu mon cadeau de Noël en avance ! J’ai pu profiter de deux semaines de cure ayurvédique au Kerala, en Inde. Une expérience incroyable qui m’a fait un bien fou !

Photo de voyage, paysage, coucher de soleil, Rajah Beach, Kerala, Inde

Replaçons les choses dans leur contexte, en décembre j’étais en petits morceaux, épuisée, anxieuse et malheureuse. Le décès récent de mon père m’avait déraciné, littéralement. C’était trop pour moi, j’avais réussi à faire le deuil de ma mère et là… Je me noyais dans le travail pour ne pas y penser, mais tout en ayant une grosse patate dans la poitrine. Alors quand Kahina, de l’agence de voyages bien-être Anahata Voyages pour laquelle je travaille et qui m’avait déjà fait découvrir la Sicile, m’a proposé de l’accompagner en Inde pour photographier – et profiter- de 15 jours au Kerala pour découvrir l’Ayurvéda, j’ai sauté sur l’occasion. Moins d’une semaine plus tard j’étais sous le soleil indien, à profiter de tous leurs soins. Une expérience bien-être que j’espère vraiment renouveler.

L’Ayurvéda, une médecine traditionnelle indienne

photo, installation, soin, cure ayurvédique

Je ne connaissais les principes de l’Ayurvéda que de nom, surtout par les poudres ayurvédiques dont une amie m’avait beaucoup parlé quelques années auparavant. Alors, j’avoue que j’y suis allée un peu à l’aveugle. Mais c’est ce que j’aime dans le voyage, y aller et découvrir – sans a priori et idée préconçue. Après plusieurs heures de trajet, j’arrive au centre ayurvédique de Rajah Beach pour deux semaines de soins.

Si vous ne connaissez pas encore la médecine ayurvédique, je vous conseille de vous pencher sur le sujet. Car cette philosophie indienne vaut le coup d’œil ! Chaque Être Humain est constitué d’un Dosha (une nature à l’équilibre des 5 éléments). Il existe trois natures de ces humeurs biologiques : Pitta (feu et eau), Kapha (terre et eau) et Vāta (air et ether). Chacune d’elle peut se combiner à l’autre pour former une signature unique : la vôtre. Ainsi une personne pourra être Pitta et une autre Vata-Pitta, …

De manière simplifiée, lorsque ces trois doshas sont équilibrés, alors c’est signe que tout va bien et de bonne santé. Mais si, en revanche, ils sont en déséquilibre (admettons que vous soyez, comme moi, de constitution Pitta, mais que c’est Kapha qui a pris le dessus sur votre esprit, alors vous êtes déséquilibrés) vous pouvez plus facilement tomber malade ou ressentir un malaise. L’ayurvéda a pour principe de rééquilibrer vos doshas afin de soulager votre corps et votre esprit.

Photo, massage, Ayruvéda, cure en Inde, Kerala, soin

Les “traitements” se font alors par les massages, la nourriture adaptée à votre constitution naturelle et par la phytothérapie et l’aromathérapie indiennes.

Cure Ayurvédique : Mon expérience en Inde

S’il y a une chose que je retiens particulièrement, c’est l’attention apportée par tout le personnel pendant la cure. Chacun est au petit soin, on n’a qu’à se laisser porter par cette vague de bien-être et se détendre. Et ça fonctionne.

Arrivée sur place tard, vers 22h, on m’a préparé une petite soupe. Après le trajet j’étais épuisée et peu affamée. Et étant très difficile culinairement parlant j’avais un peu peur (je n’aime pas les saveurs amères et acides), mais c’était délicieux et j’ai pu aller me reposer pour cette première nuit.

Dès le lendemain, j’avais rendez-vous avec le “médecin”, une personne formée à la médecine ayurvédique qui allait écouter mes soucis et découvrir mon dosha pour me proposer des soins et traitements adaptés. Le dialogue n’est pas le plus simple en Inde, bien qu’ils parlent très bien anglais, nous avons du mal à nous comprendre à cause de nos accents respectifs (de leur côté comme du mien, la conversion fût difficile).

Mon problème était le suivant : j’étais très stressée, fatiguée, à fleur de peau et sur le point de craquer émotionnellement. Étant très sujette aux migraines dès qu’une contrariété pointe le bout de son nez et dès que je manque de sommeil je n’étais pas tranquille de ce côté-là non plus.

En Crise de Vata, il fallait me rééquilibrer pour que mon Pitha reprenne le dessus.

Photo, cure ayurvédique, soin, Shirodhara, Anahata voyages

Je commençais le jour même avec mon premier massage, qui restera mon Top of the pop : Shirodhara.

Comme je vous l’écrivais plus haut, afin de rendre la cure la plus complète possible, chaque “traitement” est personnalisé et ce, selon les problèmes de chacun. Dans le groupe que j’ai rejoint pour ce voyage, nous avions tous des soins communs mais jamais le même planning.

En plus des massages/soins (deux fois par jour : un massage du corps le matin et un massage sur une zone localisée l’après-midi), nous avions des repas différents : certains avaient des fruits ou des céréales qui leurs étaient interdit de consommer, des saveurs qu’il fallait redonner, …

photo, ingrédients, repas indien

Et avec ceci, nous avions nos “medecines” quatre fois par jour : des mélanges de plantes plus ou moins bons (souvent pas ahah) qui complétaient nos soins. Et chaque jour, nous avions rendez-vous avec le médecin pour vérifier que tout allait bien : sommeil, appétit, douleurs, selles, …

Une cure ayurvédique en Inde : Ma journée type

Comment se déroule une journée type de cure ? Je ne connais pas la réponse pour les autres centres que celui que j’ai testé au Kerala, mais pour nous le rythme était comme un éloge de la lenteur : parfait pour se ré-apprivoiser.

Dès 6H, on nous déposait notre premier breuvage, puis à 06H30 nous avions un cours de yoga. Parfait pour débuter, un peu “simpliste” pour les pratiquant assidus.  

Ensuite, j’allais profiter de la piscine pour détendre mes muscles qui n’étaient plus habitués à faire du sport pendant que les soins du matin commençaient. Pour ma part je passais en fin de matinée, ce qui me laissait le temps de bouger un peu le matin.  

Mes petits tours de brasses terminés j’en profitais pour aller déjeuner au soleil. Puis souvent, je m’installais sur un des hamacs du jardin pour lire.

Un rythme lent pour une détente totale.

Venait alors l’heure de mon premier soin du jour, je prenais au passage ma seconde mixture : le jus de fruit, qui changeait chaque jour.

J’enchaînais avec un petit tour dans ma chambre avant de descendre déjeuner. Ma troisième mixture m’attendais toujours.

Mon second soin était en début d’après-midi, après le repas je repartais en direction de l’espace de massage.

J’étais souvent très fatiguée après celui-ci et allait me coucher. Parfois, le centre organisait des sorties aussi : visite de Temples, sortie en ville, …

À 18h15 nous avions notre cours de yoga du soir, puis je prenais mon traitement pré-repas, puis après le dîner je profitais d’un peu de wifi avant de prendre ma dernière mixture de la journée et sombrer dans une courte nuit (j’ai souvent le sommeil léger et saccadé quand je suis en voyage).

photo, paysage, ciel, coucher de soleil, Rajah Island, Kerala, Inde

Voilà, ce fût des semaines lentes, mais qui sont pourtant passées à une vitesse folle !

Il faut aussi savoir, que peu de temps avant la fin du séjour et des soins, pour bien purifier le corps et extraire toutes les impuretés que les traitements n’ont pas pu évacuer, on a le droit à une purge. C’est la journée de joie, où te manges peu et ne sors pas de ta chambre. Mais à la fin, tu as le droit à un massage de tête et une coiffe en feuille de palmier !

Une expérience que j’aimerai renouveler

En conclusion, on m’a dit que j’avais l’air plus apaisé à mon retour (mais pas trop bronzée haha, je ne me suis pas exposée au soleil car ce n’est pas recommandé durant une cure ayurvédique). Malheureusement j’ai vite repris un rythme de course et les bien-fait de ces deux semaines sont restés derrière-moi.

Mais j’aimerais vraiment pouvoir renouveler l’expérience et je la conseille vivement. La cure ayurvédique n’est pas seulement pour les personnes malades ou avec des problèmes de santé. Dans nos rythmes de vies actuelles, elle a totalement sa place pour repartir sur de bonnes bases après une épreuve difficile ou une période compliquée.

photo, masque, soin, cure ayurvédique

Et toi, que penses-tu de cette expérience ? Aimerais-tu faire un voyage bien-être (en inde ou ailleurs) ?

Encore merci à l’équipe de Anahata-voyages, la plateforme de voyages en pleine conscience by Time2go. Sans qui, je n’aurais pas vécu cette belle expérience !

Article écrit par Virginie
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  1. Ornella

    30/05/2019 at 13 h 11 min

    C’est marrant parce que ma meilleure amie cherche à faire une cure dans ce genre là en Inde justement.

    1. Tea & Poppies

      27/06/2019 at 19 h 47 min

      Quelle bonne idée 😀
      Elle va se régaler !

  2. Shana

    12/06/2019 at 19 h 55 min

    J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

    1. Tea & Poppies

      27/06/2019 at 19 h 47 min

      Merci beaucoup Shana !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.